desktop_header

Des perturbateurs endocriniens dans les eaux minérales en bouteille?

C’est en principe une question de la protection de la santé des consommateurs. Pour cette raison, l’Office fédéral de la santé publique a mandaté une étude en 2011 en vue de dépister l’activité oestrogénique dans les eaux minérales les plus vendues en Suisse (22 marques de 15 fabricants). L’essai ER-CALUX® a montré, dans 16 eaux minérales, une activité oestrogénique en dessous du seuil de quantification. Une très faible activité oestrogénique, qui se situe légèrement au-dessus du seuil de quantification a été constatée dans 15 eaux minérales. On ne remarque pas de différence significative entre les eaux minérales en bouteilles PET ou en verre, qu’elles soient gazéifiées ou non. L’étude est arrivé à la conclusion suivante: „l’activité oestrogénique mesurée dans les eaux minérales commercialisées en Suisse ne représente aucun danger pour la santé des consommateurs.“

L’étude dans un document PDF