desktop_header

Les origines de l’eau et sa naturalité

Toute eau n’est pas une eau minérale. Une véritable eau minérale s’imprègne dans la roche des substances minérales qui sont précieuses pour la santé de l’être humain. L’eau minérale est mise en bouteille à sa source dans sa pureté originelle.

Toutes les eaux minérales suisses sont de même qualité, bien qu’elles présentent des diversités. Cela s’explique par l’origine des eaux minérales qui s’infiltrent profondément dans le sous-sol pendant des années, voire des décennies. Au cours de ce processus, l’eau n’est pas seulement filtrée et purifiée, mais elle s’enrichit de minéraux et d’oligo-éléments prélevés dans les différentes couches rocheuses. Les eaux minérales présentent ainsi une composition minérale particulière qui influence leur goût. Vous pouvez trouver les tableaux de synthès dans un document PDF ici.

Le genre et la qualité du gaz carbonique ont également une influence sur le « caractère » de l’eau : piquante, pétillante, aux bulles fines ou plates.

Une consommation croissante

En Suisse, l’eau minérale en bouteille a pris seulement de l’importance au cours du 20ème siècle. Il y a un siècle, la consommation d’eau minérale atteignait annuellement moins de deux litres par tête d’habitant. Au milieu du siècle dernier, elle était encore inférieure à dix litres. Aujourd’hui, elle dépasse largement les 100 litres.

En 1964, la consommation suisse a dépassé pour la première fois la limite des 100 millions de litres. Aujourd’hui, la consommation suisse se situe à plus de 900 millions de litres (voir «Chiffres clés du marché suisse des eaux minérales»).

L’eau minérale mise en bouteille en Suisse provient de plus de 20 sources différentes.